Du cuir écologique, est-ce possible?

Du cuir écologique, est-ce possible?

Du cuir écologique, est-ce possible?
5 (100%) 1 vote

Le cuir

Avez-vous un sac à main, des chaussures ou un vêtement en cuir chez vous ? La question est très souvent oui et ce pour une simple raison : Le cuir est sans doute un des meilleurs matériaux pour ce genre de fabrication. Il est élégant, souple, durable (pour peu qu’on l’entretienne comme il convient) et est très apprécié pour sa résistance naturelle aux intempéries.

Cependant la production de cuir est néfaste pour l’environnement. Le tannage et la préparation du cuir nécessitent une grande quantité d’eau (35 litres pour 1 kilo environ) mais aussi de nombreux produits chimiques tels que le chrome VI qui peut avoir des conséquences graves lorsqu’il entre en contact avec la peau.

Si la production de cuir en France et en Italie est très contrôlée, et les eaux usées envoyées à des usines de traitement, il faut cependant noter que dans les pays en développement ce n’est pas toujours le cas. Au Bangladesh par exemple, de nombreuses tanneries rejettent les eaux usées directement dans les fleuves, augmentant le taux de mortalité pour les riverains.

 Le simili cuir :

D’autres procédés permettent de faire du cuir sans passer par de véritables peaux mais sont aussi critiquées car utilisant des dérivés du pétroles. Le simili cuir est ainsi produit à base de plastique (donc pétrole) et possède une texture proche de celle du cuir. Le résultat est très similaire notamment sur le visuel et au toucher, mais des différences surtout sur la durée de vie se font sentir.

Une alternative durable : le pinatex

Lors de nos recherches sur les innovations dans le monde du cuir, nous sommes tombé sur un produit qui pourrait changer notre manière d’utiliser le cuir : le Pinatex.

Ce nouveau matériau est un tissu ayant des propriétés similaires au cuir tel que l’aspect, la souplesse et la solidité mais ne provient pas de peau ou de dérivés du pétrole. L’ingrédient de base est la feuille d’ananas. Cette feuille permet d’obtenir des fibres qui, par procédé mécanique, est transformable en « Pinatex ». Ce tissu « propre » utilise pour le moment des teintures à base de pétrole lors de la coloration mais la créatrice travaille sur ce point pour créer un simili cuir 100% éco-responsable.

Cette approche écologique est portée par l’association Ananas-Anam  qui travaille sur la création de nouveaux matériaux responsable et sans impact sur la nature.

Autres entreprises et solutions

Si vous connaissez l’entreprise Kering qui produit des sacs en cuir, vous serez sans doute intéressé par la volonté de l’entreprise d’investir en recherche et développement pour réduire son impact sur la nature.

En début d’année, le PDG de Kering annonçait que l’entreprise travaillait sur un cuir écologique à base de cellules animales vivantes. Si l’idée semble être irréalisable actuellement, qui sait en quoi nos sacs et vêtements seront fait demain. L’entreprise par le biais de son PDG proposait aussi de travailler sur des fibres de champignon afin de créer (comme le pinatex) un simili cuir viable dans l’industrie.

Limites

L’utilisation de nouveaux produits est nécessaire de par l’urgence écologique actuelle mais le cuir véritable est difficilement contrefait. Pour l’instant aucun produit n’arrive à avoir 100% de ses caractéristiques sans avoir d’inconvénient. Le cuir a donc encore de beaux jours devant lui mais pourrait au fil des nouvelles technologies devenir un produit de luxe et de niche, utilisé seulement pour des créations spécifiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
+1